fbpx

The great escape

Singapour, décembre 2020
Skyline zoom by sineyes

Un plan presque sans accroc

Fin décembre je monte un plan sophistiqué pour m’échapper du Vietnam et aller fêter mes trente ans dans un autre pays.

J’ai une ouverture pour aller me la couler douce à Bali, c’est un peu tricky mais ça se tente. Du coup, j’embarque dans un avion direction Singapour en serrant un peu les fesses. J’ai bien évidemment des emmerdes à la douane vietnamienne mais avec un peu de persistance, ils finissent par me laisser partir.

Et puis bon, quitte à passer à Singapour, autant rester un petit peu non ?

 


Skyline by sineyes

Quarantaine

Deux jours de confinement le temps d’attendre les résultats du test PCR.
J’suis pas 100% serein, j’ai quand même passé mes derniers mois au Vietnam à faire la teuf.

J’apprends que le corona est de retour au Vietnam et qu’ils referment les frontières. À deux jours près, je me retrouvais de nouveau bloqué. Franchement, c’est même plus de la chance à ce niveau-là, c’est un miracle.

Au bout de 48h, j’ai enfin le droit d’aller me balader et de découvrir la ville.
Je n’ai que quatre jours devant moi, alors je mets en place un programme plutôt sportif pour avoir le temps de tout voir.

Street goldfish by sineyes

Traditions by sineyes
The interlace by sineyes

C’est du propre.

Y’a un truc cool qu’on a le droit de faire ici, c’est du drone.

Tout le reste par contre, c’est interdit. Y’a des amendes pour tout ici : fumer dans un lieu public, traverser quand le feu est rouge, laisser un colombin dans les chiottes publiques, faire tomber un papier de ta poche, voler le wifi du voisin… Du coup, tout le monde fait très attention, surtout moi.

C’est franchement drôle d’arriver à Singapour après le Vietnam, on passe du Far West à une publicité Mr Propre.  


Storm incoming by sineyes
Ruche by sineyes
Off limits by sineyes
The dive by sineyes
Flash by sineyes

Ultraviolet

Singapour, c’est pas le genre de villes dans laquelle j’aimerais habiter longtemps. C’est trop beau, trop propre, ça manque un peu de vie, de chaos, de bordel, de trucs qui dépassent.

Dans les villes trop propres, trop droites, trop parfaites, les gens deviennent peu à peu des métronomes. Et ça, ça me fera toujours flipper.

Mais par contre, faut avouer que la nuit c’est magnifique.

GTA V by sineyes

Shroomed by sineyes
Ultraviolet by sineyes
Hives details by sineyes

The hive

Je profite d’une journée pluvieuse pour aller voir un building qui m’intéresse beaucoup : The Hive.

C’est un peu loin de la ville, mais je suis un fan d’architecture et je n’ai rien eu à me mettre sous la dent depuis quelques temps. Je réussi même à me faire passer pour un étudiant en architecture pour me faufiler dans le bâtiment.

 


Hives by sineyes
Inception by sineyes

Un petit tour et puis s’en va

Dans dix jours, j’ai trente ans.

J’en reviens pas.
Je reviendrais pas non plus.

Je suis parti presque depuis un an, et je ne remercierais jamais autant le ciel d’être parti juste au bon moment. À Paris, confiné, j’aurais littéralement pété un câble.

J’ai bientôt trente ans, et je dois dire que je n’ai jamais été aussi heureux.

Singatube by sineyes

30 ans by sineyes

Stories

Pour découvrir les aventures derrière les photos, cliquez (gentiment) sur la police :

Le baladeur

Allez hop, on se casse à Bali !